Orientation Team Besançon

Vital été

Mercredi, 02 Juillet 2014 13:49

Retrouvez nous les mercredis après-midi de Juillet sur le site de la malcombe dans le cadre de l'animation "vital été" organisé par la ville de Besançon. Au programme: initiation à la course d'orientation, parcours permanent, jeux d'orientation.

A bientôt.

 

OBivwak 2014

Mardi, 24 Juin 2014 14:57

OBivwakrLa dernière édition n’avait pas bénéficié des conditions météo idéales pour vivre l’aventure jusqu’au bout et je n’allais sûrement pas rester sur un O’Bivwak incomplet !!

Cette année, ce n’est pas la pluie et le froid qui nous gêneront : le soleil est au rendez-vous (presque trop…). Direction donc le Semnoz, au-dessus d’Annecy, pour une nouvelle aventure sur ce Raid d’orientation.

La route sinueuse qui nous mène au départ nous permet d’imaginer ce qui nous attend : ça grimpe – c’est sûr –, la forêt semble propre (on va donc laisser les guêtres dans la voiture), et il fait toujours aussi chaud (on va faire le plein d’eau).

Arrivés au pied des télésièges, petit pique-nique, vérification des sacs, tartinage de crème solaire, et on se prépare à rejoindre l’aire de départ. On passe le contrôle du matériel obligatoire (en se demandant toujours comment certains peuvent avoir de si petits sacs) et on récupère la carte (sans les postes) : du jaune, du blanc, du vert, des courbes de niveaux, tout est là, ça va être super. Nous profitons du temps d’attente pour essayer d’imaginer ce qui nous attend. Ce qui est certain, c’est qu’il va faire chaud et que ça va grimper.1r

Le départ est donné ! On récupère les coordonnées des postes après un petit trail d’échauffement (1,5km/+175m) et là, c’est vraiment parti. Fred lance la première stratégie (on suit les meilleurs sur les 2 premiers postes et pendant ce temps on trace la suite) mais elle s’avère vraiment pas payante : même les plus expérimentés des orienteurs arrivent à se tromper en reportant les postes …grrr ! Dommage, ça aurait pu être un très bon moyen de se mettre dans la carte. Pour le coup, c’est loupé !

On se retrouve donc dans le gros de la troupe pour attaquer les balises 2, 3 et 4. Nous profitons d’un chemin un peu roulant pour tracer la suite du parcours. « Purée !  Il fait vraiment chaud en haut des pistes ! »

2r

La 9 est enfin un peu ombragée, et on essaie de rester pas trop loin du trait rouge sans pour autant manger trop de dénivelé.3r

10-11 : là ça fait mal. Long inter-poste avec déjà 2 heures dans les pattes ! Visiblement j’ai mal géré la chaleur du début et mon ventre me le fait sentir : je n’avance plus, alors que c’est la partie la plus roulante ! Pour couronner le tout, on dépasse notre point d’attaque… Une portion à vite oublier: c’est clair on a perdu beaucoup de temps sur cette jonction (1h pour rejoindre la balise).

4rSur la 12, pas assez précis: 15 minutes perdues pour avoir attaqué la mauvaise

 falaise.

Ensuite il faut dérouler et rejoindre le bivouac. On prend toutefois le temps de profiter du magnifique point de vue sur Annecy et du lac proposé à la balise 13.

L’arrivée du premier jour est enfin là (le repos aussi Sourire), les tentes commencent à se monter et tout le monde profite des jets d’eau et des citernes pour se
 réhydrater. Trop de monde chez les kinés ! Je ne me ferai donc pas masser cette fois-ci et on se contentera d’une détente sous un sapin et d’un bon repas (soupe, bolino, saucisson, etc). 

Les résultats tombent : 4h14. On n’est clairement pas dans le peloton de tête ! Mais on n’est pas derniers non plus (les dernières équipes arriveront vers 20h30) !

Ce n’est pas grave, une bonne nuit de sommeil sous la tente et on remet ça !

OBivwakrDimanche 5h du mat : Réveil. Ok, le saxo pour se réveiller en musique c’est sympa, mais il est tout de même 5h !!!

Il fait toujours beau et la journée s’annonce aussi belle que la veille. Nous prenons notre petit-dej, démontons la tente et rangeons nos sacs, juste à temps pour aller dans l’aire de départ. Quel timing !

Aujourd’hui l’équation est simple : le départ est en bas et l’arrivée en haut… Ceci étant bien clair, on peut y aller ! Un petit échauffement pour aller récupérer les définitions et c’est parti.

5r

Les premières balises s’enchainent bien et nous mettent en confiance. Pas de stratégie foireuse aujourd’hui… 

6r

Les choix d’itinéraires ne sont pas trop compliqués. Les plus grandes difficultés sont :

-          de choisir entre « court et lent » et « long et (plus) vite ».

-          d’arriver à faire des ronds sur une carte mouillée avec des stylos qui marchent pas !

Finalement nos choix ne sont pas mauvais et nous restons dans le coup.

7r

1h45 de course, 6ème poste. Maintenant plus de pinaillage possible, il faut8r remonter. Les postes 7, 8, 9, 10 le confirmeront !

Voilà maintenant 3h que nous avançons, et bizarrement on ne relance plus dans les faux-plats… Après la 11, c’est quasiment terminé : les 4 derniers postes sont tous dans le même carreau et sans grande difficulté.

Au final, nous rejoindrons l’arrivée en 4h04 pour un total sur les 2 jours de 8h18 (loin des premiers en un peu moins de 6h). Je suis bien content d’avoir réussi à boucler le circuit et encore plus de poser mon sac , de mettre les claquettes et d’aller prendre une bonne douche bien saisissante. Ensuite on profite d’un bon plateau repas et on se met en route pour rentrer à maison.

Bilan :

  1. 1.O’Bivwak c’est dur, mais c’estet c’est vraiment une super aventure !9r
  2. 2.Il faut investir dans des stylos rouge,
  3. 3.Si on choisi de suivre une équipe, s’assurer qu’ils ont bien positionné leur postes
  4. 4.Trouver comment ils font tous pour avoir des sacs rikiki
  5. 5.Il va falloir que j’arrive à courir un peu plus vite…

Et surtout :  6. L’année prochaine on remet ça avec Fred !!


Vous venez avec nous ?

 

10r
11r12r
 

Le Hattrick pour OTB

Mardi, 20 Mai 2014 08:01

L’Orientation Team Besançon sacré champion de France des clubs pour la 3ème fois consécutive !

Le club bisontin Orientation Team Besançon a remporté ce dimanche le Championnat de France des clubs de course d’orientation pour la troisième année consécutive, devant le club stéphanois du NOSE (Nature Orientation Saint Etienne) qui avait décroché l’or 7 fois entre 1999 et 2011. Le club du LOUP (Loisir Orientation Union Pierrelattine) complète ce podium.

Pour cette course, chaque club doit aligner 8 coureurs dont: une juniore fille et un junior garçon, une vétérane et un vétéran, une séniore dame (entre 21 et 35 ans) et un sénior homme, et compléter le reste de l’équipe avec ses meilleurs éléments. L’OTB prouve encore une fois sa densité et son homogénéité, une de ses forces étant son grand nombre de séniors et un groupe jeune qui progresse rapidement.

Après une course au contact l’OTB s’impose finalement devant les autres favoris, le NOSE. Le club bisontin prend la tête après le deuxième relais et la conserve pendant 4 relais consécutifs pour repasser derrière le NOSE au départ de l’avant dernier relais. Le dernier relayeur, Vincent Coupat, rapporte l’or à son club avec plus de deux minutes d’avance sur le club stéphanois.

L'OTB remporte également la nationale 2 malgré deux blessures de dernières minutes qui ont contraint à un remaniement de l'équipe. Les 8 coureurs de la N2 l'emportent avec plus de 6 minutes d'avance sur les deuxièmes, le club de Noyon, après plus de 5 heures de course. 

Equipes_N1__N2_CFC_2014

Le club Tout Azimut Douai organisait également le championnat de France de moyenne distance le samedi. L’Orientation Team Besançon avait fait le déplacement avec 40 coureurs pour participer au premier grand rendez-vous de la course d’orientation française de l’année. A noter parmi les meilleurs performances du jour pour le club : la victoire de Léa Vercellotti en dame séniore élite, devant Isia Basset du CSMR et Céline Dodin du club vosgien HVO, toutes trois membres de l’équipe de France et sélectionnées pour le championnat du monde cet été en Italie. Dans la même catégorie, Anna Serrallonga, internationale espagnole de l’OTB également, se classe 4ème à seulement 2 secondes du podium.

Chez les hommes séniors, Vincent Coupat est sacré vice champion de France derrière François Gonon du club O’Jura, Téo Fleurent de l’ASO termine 3ème

 

Page 6 sur 23

«DébutPrécédent12345678910SuivantFin»

Facebook

Connexion